We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

Maladresse

by Éric Charland

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $12 CAD  or more

     

1.
Promesse I 01:43
2.
Révolution 04:05
C’est la même chose
 C’est les mêmes gens autour C’est la même dose
 Qui me mène aller-retour C’est le même verre
 Que je ne boirai pas
 C’est le même rêve
 Celui dont je ne me souviens pas J’ai besoin d’une révolution Besoin d’une révélation
 J’ai besoin d’une révolution Besoin d’une révélation C’est le même garçon
 Qui fera semblant comme moi C’est les mêmes larmes
 Que je blâmerai sur le froid C’est la même honte La même absurdité Faire comme supposé Aimer le sexe opposé J’ai besoin d’une révolution Besoin d’une révélation 
J’ai besoin d’une révolution Besoin d’une révélation C’est les mêmes mannequins Nus sur mon téléphone 
Et c’est le même vide 
Il n’y a plus personne C’est la même crowd
 Ce n’est rien de nouveau La même chanson
 Qui ne jouera pas à la radio J’ai besoin d’une révolution Besoin d’une révélation
 J’ai besoin d’une révolution Besoin d’une révélation
3.
Ça va 03:34
J’ai menti la tristesse n’est pas qu’une saison Ça m’entoure et je ne sais pas très bien nager Parfois j’ai peur de sortir de la maison Je vois les appels mais je laisse sonner Ce n’est pas la première fois Que je sens le vide en moi Ce n’est pas la première fois Que je mens quand je dis que ça va Quand je dis que ça va Et peut-être qu’on vit dans une simulation Je ne démêle pas toujours le vrai du faux Parfois j’ai peur de ne pas être aussi bon À faire semblant que le monde est beau Ce n’est pas la première fois Que je sens le vide en moi Ce n’est pas la première fois Que je mens quand je dis que ça va Quand je dis que ça va La douleur ne ramène pas à la raison Le futur n’est pas ce qu’on nous a promis Parfois j’ai peur de répondre à la question Je ne sais pas toujours qui je suis Ce n’est pas la première fois Que je sens le vide en moi Ce n’est pas la première fois Que je mens quand je dis que ça va Quand je dis que ça va
4.
Les saisons se confondent Je les suis à la lettre J’ai aussi fais la promesse De ne plus rien te promettre Tu souris et tu dis Que c’est comme ça par ici On n’est qu’un coup de pinceau Dans la toile d’un génie D’un génie Insoumis Tu ne restes jamais longtemps au même endroit Mais toi et moi On voit ce que les autres ne voient pas Je vois défiler en couleur Tes répliques karaoké Non, je n’ai plus peur Tu aimes bien m’entendre chanter Pendant que la terre tremble Je ris à répétition Je sais que l’enfer est pavé De bonnes intentions De bonnes intentions Insoumis Tu ne restes jamais longtemps au même endroit Mais toi et moi On voit ce que les autres ne voient pas On n’est qu’un coup de pinceau Dans la toile d’un génie D’un génie
5.
Couvre-feu 05:15
Je marche sans m’arrêter Il est 2h bientôt J’ai trop de questions Et si peu de mots Je défie la beauté Mais le désastre m’appelle Le sort est jeté La nuit me prête ses ailes Au diable le couvre-feu Je ne dormirai pas ce soir Je ne dormirai pas ce soir Ma peine fait bien ce qu’elle veut Je ne dormirai pas ce soir Je ne dormirai pas ce soir Sur les murs de la ville Lentement j’aperçois Des visages de dérives Qui se moquent de moi Le quartier brûle encore Mais moi je ne fais rien Cette chaleur qui m’entoure Me fait du bien Au diable le couvre-feu Je ne dormirai pas ce soir Je ne dormirai pas ce soir Ma peine fait bien ce qu’elle veut Je ne dormirai pas ce soir Je ne dormirai pas ce soir Ma finale est imparfaite Je n’ai plus besoin de ces allumettes Ma finale est imparfaite Je n’ai plus besoin de ces allumettes Au diable le couvre-feu Je ne dormirai pas ce soir Je ne dormirai pas ce soir Ma peine fait bien ce qu’elle veut Je ne dormirai pas ce soir Je ne dormirai pas ce soir
6.
Promesse II 01:07
7.
2m 03:41
La symphonie des voitures Ne joue plus à ma fenêtre Elle a pris avec elle Tout ce que je croyais être Les avions dans le ciel Vont terminer dans l’océan Je veux effacer les heures Dans l’insomnie qui m’attend Plus rien ne sera pareil Entre l’ivresse et le sommeil Ce monde n’attend plus rien de nous Plus rien ne sera pareil Mais je sens mon coeur qui s’éveille À deux mètres de tout Je fais un sourire aux gens Sur le balcon d’à côté Ils jasent d’amour et d’argent Je les supplie de continuer J’improvise comme je peux Dans le vide qui existe Si le silence est d’or Je n’ai jamais été aussi riche Plus rien ne sera pareil Entre l’ivresse et le sommeil Ce monde n’attend plus rien de nous Plus rien ne sera pareil Mais je sens mon coeur qui s’éveille À deux mètres de tout Je donnerais tout, je donnerais tout Pour dormir près de toi Je donnerais tout, je donnerais tout Plus rien ne sera pareil Entre l’ivresse et le sommeil Ce monde n’attend plus rien de nous Plus rien ne sera pareil Mais je sens mon coeur qui s’éveille À deux mètres de tout
8.
Encore une heure et rien n’a bougé autour de moi Même les esprits ont cessés de passer par là Je sombre dans la bêtise mais je reste élégant Je fais la cour aux murs de mon appartement Je revois un à un les garçons que j’ai aimés Simplement pour une heure ou pour l’éternité Je cède à la noirceur qui envahit mon corps Ça ne sert à rien de jouer au plus fort Dans une journée qui ne finit pas Dans une journée qui ne finit pas Encore une heure et rien n’a bougé autour de moi Même le soleil a cessé de passer par là Des milliers de diamants brisés tombent du toit Une allure de déjà-vu qui ne me quitte pas Si je reste sage, si je reste patient Peut-être que demain se dessinera autrement Entre la mélancolie, les pleurs et le rire Je me suis pris au jeu de vouloir tout reconstruire Dans une journée qui ne finit pas Dans une journée qui ne finit pas
9.
Maladresse 03:19
L’automne est revenu, il fait déjà froid Le vent parle une langue que je ne connais pas Je n’ai qu’un vieux sofa, un vin de dépanneur Je suis un peu discret mais je n’ai rien d’un amateur Tes lèvres de whisky ont eu raison de moi Tu viens consoler tout ce que je ne suis pas La brume de tes yeux est celle que je préfère Je t’ai fait une place dans mon vocabulaire Tu es ma maladresse L’ivresse et le mal à la fois Tu es ma maladresse Mais je t’aime bien, je crois Tu me dis que j’essaie encore trop de plaire Les boomers sont toujours un peu en colère La lune nous injure mais la nuit sera longue Un de ces jours ce sera nous les rois du monde Tu es ma maladresse L’ivresse et le mal à la fois Tu es ma maladresse Mais je t’aime bien, je crois Au bout d’une ruelle je te prends par le cou Les passants nous regardent, je crois qu’ils sont jaloux Sommes-nous encore beaux ou sommes-nous déjà vieux Tu crains le temps qui passe, tu me ressembles un peu Tu es ma maladresse L’ivresse et le mal à la fois Tu es ma maladresse Mais je t’aime bien, je crois Tu es ma maladresse Et j’y revient chaque fois Tu es ma maladresse Mais je t’aime bien, je crois
10.
De ton balcon On voit le dernier des passants La ville s’est vidée Les fantômes prennent leur temps Je ne sais pas si c’est le vin Ou les regards que tu me lances Mais j’ai envie de t’aimer Jusqu’aux conséquences On regardera tomber le ciel Aussi longtemps que tu voudras Si ce soir c’est la fin du monde Viens le finir avec moi Tant de choses que je voudrais Fuir comme avant Un panneau en bas sur la rue Dit : « Le futur est maintenant » Plus la soirée avance Et moins je me tiens debout Je suis jaloux de la lumière Qui s’éteint sur tes joues On regardera tomber le ciel Aussi longtemps que tu voudras Si ce soir c’est la fin du monde Viens le finir avec moi On regardera tomber le ciel Aussi longtemps que tu voudras Si ce soir c’est la fin du monde Viens le finir avec moi Si ce soir c’est la fin du monde Viens le finir avec moi

credits

released May 13, 2022

Réalisation : Éric Charland et Maxime Reed-Vermette
Paroles et musique : Éric Charland
Voix, Piano, Guitares, Synthés : Éric Charland
Batterie et percussions (1-2-3-4-5-8-9) : Maxime Reed-Vermette
Basse (2-3-4-5-8-9) : Louis-Étienne Sylvestre
Guitares et Pedal Steel (1-2-3-4-5-6-8-9) : Francis G. Veillette
Choeurs (2-4-8) : Mariko
Prise de son et Mixage : Éric Tessier
Mastering : Ryan Morey
Révision textes : Manuel Gasse
Photos : Jonathan Arseneau
Graphisme : Alexandre Couture

Merci au Conseil des Arts et Lettres du Québec pour leur soutien financier.

license

all rights reserved

tags

about

Éric Charland Montreal, Québec

Éric Charland revient avec Maladresse, son premier album complet qui entrelace une poésie clair-obscur aux guitares vaporeuses, synthés et batteries tranchantes. Issu d’une influence pop-indie britannique, Maladresse résonne comme le parfait écho d’une nouvelle réalité, où la solitude et l’amour inclusif (LGBTQ+) font partie d’un passage obligé. ... more

contact / help

Contact Éric Charland

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Éric Charland, you may also like: